Lutte contre le décrochage scolaire

Des actions menées par l'AROEVEN


 Champs d'intervention de l'aroeven dans le décrochage scolaire 

Champs d'intervention de l'AROEVEN (en vert)



La lutte contre le décrochage scolaire est une priorité européenne, nationale et régionale. Elle fait partie des indicateurs de la qualité et de l’efficacité d’un système éducatif. La sortie du système éducatif sans diplôme est un échec pour la société et une hypothèque sur l’avenir du jeune.


L’Aroeven intervient dans des dispositifs de prévention et de remédiation suivant les objectifs pointés par la Région:


  • Développer les potentiels du lycéen ou de l’apprenti et lui redonner confiance

  • Lui apprendre ou réapprendre à maîtriser ses relations sociales

  • L’amener à construire un savoir et à élaborer un projet

  • Nous proposons plusieurs dispositifs adaptés aux différentes situation



Le BAFA lycéen


Le BAFA lycéen est une formation aux brevets de l’animation volontaire proposée à tous les lycées. Le seul pré-requis réglementaire étant d’avoir 17 ans au premier jour du stage, elle nous intéresse ici pour ses spécificitées propres.


Se former au BAFA implique chez le jeune un changement de posture. Il est acteur de sa formation, mis en responsabilité et doit se projeter comme animateur d’un groupe d’enfants. Cela entraîne souvent et en peu de temps une transformation du stagiaire. Par ailleurs la suite de la formation, avec un accompagnement sur le terrain par des personnes compétentes, lui permet de se positionner dans son nouveau statut, de prendre confiance en soi et d’avoir des retours positifs sur son engagement. Organisateur de séjour de vacances, l’Aroeven peut le suivre dans toutes ces étapes. Souvent l’animateur se voit dans sa pratique confronté à des demandes qui nécessitent de nombreux savoirs et compétences. C’est alors l’occasion d’un retour vers le système éducatif.


Plus de détails ici: Le bafa lycéen



Ecrire la montagne


Une autre voie possible est la réalisation d’un projet, d’une aventure collective. Riche de notre environnement, nous allons accompagner les jeunes dans l’ascension d’un sommet des Pyrénées et dans la découverte de son environnement (naturel et culturel). C’est cette histoire qu’il va construire avec les autres et qu’il devra transmettre par la suite. C’est l’occasion de découvrir ou re-découvrir la richesse de la langue française sous quelque forme que ce soit (poème, chant, conte, rap, slam …). C’est aussi celle de la nécessité de l’entraide et du partage. Nous inscrivons le jeune et le groupe dans une démarche de réussite. L’équipe comprend à minima un accompagnateur agréé et expérimenté (entre autre formateur des AMM et conteur, il a déjà accompagné ce type de projet), un animateur et un éducateur (soit un enseignant soit issu de l’enseignement). Ce projet ne peut se réaliser qu’avec une participation active de membres de l’équipe éducative de l’établissement. Il se déroule en plusieurs étapes durant une année scolaire.


Le projet en détail ici: La montagne aux écritures


Ressources sur la lutte contre le décrochage scolaire:

Pour en savoir plus, voici un article issu de la revue Foéven n°162 : Prévenir le décrochage scolaire.


Sur le site de l’éducation nationale: http://www.education.gouv.fr/cid55632/la-lutte-contre-le-decrochage-scolaire.html


Un dossier sur Eduscol: http://eduscol.education.fr/pid25605/lutte-contre-le-decrochage.html


La circulaire du 09 février 2011: http://www.education.gouv.fr/cid54962/mene1101811c.html


La page de l’Académie sur le sujet: http://www.ac-toulouse.fr/web/dsden-haute-garonne/7311-lutte-contre-le-decrochage-scolaire.php